2 ème journée

Posté par nemla le 5 août 2008

 2 ème journée dans LA RENCONTRE AU JOUR...lE JOUR... mardisemainepalestienne012

Ce compte-rendu de la deuxième journée débute par un retour sur la fin de la première, et plus particulièrement sur la réception officielle qui s’est tenue à partir de 20 heures. Outre que les invités à cette soirée furent nombreux à se déplacer, cette réception fut marquée par différentes interventions artistiques des jeunes Palestiniens et Français. Les invités eurent droit à des extraits des créations artistiques qui seront présentées dans leur intégralité lors de la dernière soirée du samedi 9 août.

            Ce fut ainsi un moment d’émotion que de voir les jeunes d’Ittijah présenter une saynète mêlant chant (magnifique) et peinture pour évoquer la Nakba. Puis 3 slameurs locaux déclamèrent leurs textes ; enfin, les membres d’Al Rowwad donnaient un aperçu de la dabka, cette danse traditionnelle palestinienne qui a soulevé une ferveur certaine parmi le public. La soirée se terminait en chansons.

            La seconde journée, en attendant la conférence à 20 heures de Saïd Bouamama sur le thème de la discrimination, du racisme et du néo-colonialisme, fut essentiellement marquée par le débat instauré entre le sociologue et les jeunes Palestiniens.

            Son analyse des rapports dominants-dominés et son discours sur le processus de sortie de ce rapport, inspiré de Franz Fanon, provoquaient un débat passionnant.

            Un exemple pioché dans cette après-midi : 2 jeunes présentaient une saynète dans laquelle une jeune fille, les yeux bandés, se tenait face à un tortionnaire qui pointait un pistolet sur elle et lui intimait l’ordre de se baisser. La jeune fille répondait, en refusant d’obéir, qu’il devrait plutôt passer sur son corps. Cette courte séquence était ensuite décryptée, tant sur le plan artistique par Christian Rousseau, qui demandait à chaque spectateur de mettre un mot sur cette scène, que sur le plan politique par Saïd Bouamama, qui évoquait ce qu’elle avait de positif (la dignité) et de négatif (pas d’espoir, d’ouverture sur l’avenir). Cette confrontation était donc doublement enrichissante et elle permettait d’offrir à ces jeunes créateurs des perspectives nouvelles qu’ils ne manqueront certainement pas d’utiliser dans leurs réalisations futures.

            Toujours est-il que la teneur et le niveau des débats laissent augurer d’une soirée fort passionnante, sous l’égide de Saïd Bouamama.

En effet, la soirée du mardi 5 août a été une soirée exceptionnelle tant du point de vue du nombre de personnes présentes (salle comble), de l’ambiance chaleureuse que de la qualité de l’intervention du sociologue-militant Saïd Bouamama et de la richesse du débat qui a suivi.

La conférence avait pour thème « Du colonialisme au néocolonialisme : racisme et discriminations » et Saïd Bouamama nous a gratifié d’une analyse à la fois complexe dans son contenu et simple dans sa formulation.

L’axe théorique central qui a parcouru son exposé a porté sur les conditions qui rendent possible la colonisation au niveau de l’imaginaire occidental et au niveau des structures économiques. Il a aussi montré que la lutte des dominés devait passer par une autonomisation politique dans le rapport aux dominants. Il a enfin expliqué que les structures mentales du colonialisme perduraient en France s’exprimant dans le racisme contre les habitants des quartiers populaires issus de l’immigration.

La soirée s’est poursuivie par la projection d’un petit film réalisé par la troupe Al Rowwad qui montrait une danse typiquement palestinienne, la dabka. Puis deux jeunes de la troupe Al Rowwad ici présents ont réalisé cette danse devant un public encore nombreux.

 saidbouamama012 dans LA RENCONTRE AU JOUR...lE JOUR...

Vous pouvez retrouver une interview de Said Bouamama réalisée par le Comité Action Palestine le 6 août 2008, sur le site de l’association : www.comiteactionpalestine.org

 

Laisser un commentaire

 

WhiSp3r Energie |
Nouvelle-France au Mexique |
La vie à West-Cappel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | congobasta
| les requins
| zimesque